FANDOM


Final Fantasy VIII                                                                                             


Cloud Dissidiaicone2
"Décidément, tu ne comprends rien."
Cette page doit être reconstruite.
Vous pouvez nous aider à l’améliorer.
Lisez le Manuel de Style pour apprendre à mettre en forme un article.
PoromIVAY PSP
"Cécil... Ancien... et tous mes amis... je vous en prie, prêtez-nous votre force !"
Cet article manque de tout.
Vous pouvez nous aider à compléter cet article en l’améliorant.

Ultimécia (Artemisia dans les versions italienne et allemande, et Artemisa dans la version espagnole) est l'antagoniste principale du jeu Final Fantasy VIII. C'est une puissante sorcière venant du futur dont le but est de créer la "compression temporelle".

Ultimécia est la première antagoniste féminine identifiable de la série; bien que le nuage des ténèbres ait une apparence distinctement féminine et soit appelé comme tel dans les apparitions dérivées, il est en fait sans sexe.

Apparence

FF8 Ultimecia
Ultimécia porte une robe rouge moulante avec un décolleté plongeant qui expose son cou, son buste, son estomac et son abdomen, et ne masque que partiellement sa poitrine. Un col noir s'étend le long de l'encolure jusqu'à sa taille; le col repose sur ses épaules et recouvre la jonction de ses ailes à plumes noires. Dans Final Fantasy VIII, le collier semble être fait de plumes, mais dans Dissidia Final Fantasy, il est fait de fourrure. La robe a une traîne courte, qui traîne sur le sol, garnie soit de façon similaire au col, soit déchirée et effilochée et salie. De longues manches rouges avec des épaulettes pro-éminentes se joignent à des mains aux griffes pourpres.

Elle est tatouée ou peinte sur le corps avec des motifs doublés. Elle porte un collier en or, des boucles d'oreilles et des bijoux de cheveux parmi une coiffure conçue pour tirer ses cheveux pour ressembler à des cornes; une frange d'argent est laissée pour encadrer son visage. Ultimécia a les yeux ambres entourés de fard à paupières violet et elle porte du rouge à lèvres rouge foncé. Elle n'a pas de sourcils, mais plutôt des tatouages. Elle ne porte pas de chaussures, marchant (ou peut-être volant) pieds nus, et bien qu'Ultimécia ait une apparence humaine, sa manucure et pédicure ressemblent aux griffes d'une bête et sont accentués dans son apparence de Dissidia Final Fantasy.

Tout en possédant Edea, elle porte une robe moulante avec un décolleté plongeant et un col à plumes, et porte un cadre ornemental sur son dos avec une traîne séparée en deux derrière elle, imitant quelque peu l'apparence des ailes d'Ultimécia. Pendant la possession, les yeux d'Edea changent de couleur du vert à l'ambre.

En fusionnant avec Cronos, Ultimecia prend les traits de ce dernier : tête et pattes avant en forme de lion, une moitié inférieure à plumes et une queue plaquée. Ultimecia elle-même reste en dessous de la tête féline avec des bras violets.

Alors qu'elle commence à ne faire qu'un avec l'univers, la coquille vide d'Ultimécia prend le relais tandis que son ancien corps pend dans le vide à l'endroit où ses jambes devraient être. Son "visage" n'est qu'un orbe brillant qui luit pendant qu'elle parle. Elle a des ailes de chauve-souris au sommet de son crâne et des longs bras griffus. Elle porte une «robe» faite de nervures, semblables aux capillaires sanguins.

Personnalité

Ultimecia a un sens définitif du style : l'intérieur de son château est rempli d'opulence simili-victorienne. À Deling City, sa salle d'attente est drapée de rideaux, et tandis que dans la GGU, elle s'incline sur un trône conçu comme une fleur translucide avec des lumières similaires aux frondes de varech de mer luminescent.

Agissant par le biais du corps d'autres sorcières, Ultimécia est malveillante et manipulatrice et remplie de colère et de haine. Ses antécédents et ses motivations sont évoqués indirectement, le plus important étant son discours d'inauguration à Deling City où elle laisse entendre qu'elle a été persécutée en raison de son statut de sorcière, et les événements entourant la bataille finale.

Ultimécia fait preuve d'un esprit stratégique et diplomatique, comme convaincre le président de Galbadia de l'employer comme diplomate de la nation, et inciter Seifer Almasy, normalement un jeune hostile, à se consacrer à elle.

Dans Dissidia Final Fantasy, Ultimécia manipule Kuja pour qu'elle joue à ses fins et essaie de convaincre Séphiroth de se joindre à elle et à l'empereur Mateus dans leur quête de conquérir le monde, bien qu'ils finissent par échouer.

Dans Dissidia, si vaincue par quelqu'un d'autre que Squall dans Shade Impulse, Ultimécia est peinte dans une lumière plus tragique où elle implique qu'elle a essayé d'utiliser la compression temporelle pour retourner à son enfance.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .