FANDOM


XIILogo                                                                                             


Cloud Dissidiaicone2
"Décidément, tu ne comprends rien."
Cette page doit être reconstruite.
Vous pouvez nous aider à l’améliorer.
Lisez le Manuel de Style pour apprendre à mettre en forme un article.
« Cette variété de magilithes a la propriété singulière d'absorber le myste et ainsi d'annuler les effets de la magie. Quoique certains vieux grimoires fassent état de nihilithes, on les tenait pour disparus, ou peut-être consumés. En effet, aucun registre ni aucune archive n'a fait mention pendant des siècles de ce que les pirates du ciel considèrent comme des magilithes de légende. Récemment, des chercheurs basés à Archadès ont développé des méthodes permettant de fabriquer artificiellement des nihilithes. Les premiers modèles ainsi créés sont d'ores et déjà en cours d'utilisation. »
—Les nihilithes, graine de sagesse n°13/78
Cid-Nihilithe FFXII

Cid brandit un nihilithe artificiel

Les nihilithes sont des reliques présentes en Ivalice. Ce sont de puissantes sources d’énergie magique pouvant être utilisées comme armes de guerre. A l’origine, les nihilites ont été créés par les Occurias (on parle alors de nihilithes "divins"), mais l’Empire archadien a récemment mis au point des nihilites manufacturés (les nihilites "artificiels"), moins puissants mais aussi moins instables.

Les nihilites possèdent de multiples aptitudes une fois chargés de myste. En plus d’un potentiel pouvoir de destruction massive, ils peuvent entre autre absorber des attaques magiques, remettre en marche des machines à court d’énergie, permettre aux vaisseaux de survoler les Jagds, permettre d’invoquer des éons, et même être implanté dans le corps d’une personne, décuplant ainsi sa force physique. De ce fait, la quête des nihilithes est au cœur de l'intrigue de Final Fantasy XII ; ils sont aussi bien recherchés par les protagonistes que par les antagonistes.

Histoire

Origine

Les nihilithes divins furent créés par les Occurias, sous forme du Criste-solaire. Le but des Occurias est de confier le pouvoir des nihilithes à un élu qui l’utiliserait afin de calmer les tensions naissantes en Ivalice. Ils tentèrent d’abord de confier ces reliques aux garifs, mais ceux-ci refusèrent de les utiliser. Les Occurias jetèrent alors leur dévolu sur Raithwall, un jeune noble dalmascan. Raithwall leur obéit et se rendit au Phare de ridorana. Là, il se servit d’une épée forgée par les Occurias, l’épée des rois, pour trancher trois reliques à partir du Criste-solaire: l’Eclat de l’aube, l'Eclat du crépuscule, et l'Eclat de la nuit.

Grâce à la puissance offerte par les trois nihilithes, Raithwall unifia Ivalice et devint le premier Roi-Dynaste. Ainsi l’objectif des Occurias était atteint : grâce aux nihilithes, ils avaient instauré la paix en Ivalice et disposaient d’un moyen de veiller au bon déroulement du cours de l’Histoire, quitte à passer à nouveau par l’intermédiaire d’un des descendants de Raithwall, si besoin était.

Les trois nihilithes divins

Après la mort de Raithwall en l’an 44, les trois nihilithes furent placés en lieu sûrs, où ils subirent des destins différents :

  • L'Eclat de la Nuit fut confié au royaume de Nabradia, ami du royaume de Dalmasca. En 704, soit deux ans avant les évènements de Final Fantasy XII, l’armée archadienne envahit Nabradia et le Haut-juge Zecht, sous les ordres du docteur Cid, trouva et utilisa la relique, ce qui entraîna l’aneantissement total de Nabudis, capitale de Nabradia. L’Eclat de la Nuit, désormais vidé de tout pouvoir, demeura en la possession de Cid.
Eclat du créouscule FFXII

Vaan découvre l'Eclat du crépuscule

  • L'Eclat du Crépuscule  revint quant à lui au royaume de Dalmasca et fut entreposé dans le palais royal de Rabanastre. C’est presque par hasard que Vaan, à la recherche de richesses à dérober, s’introduisit dans le palais et mit la main sur la relique sans vraiment  savoir de quoi il s’agit. Plus tard dans l’aventure, après que Vaan et ses compagnons se soient fait capturer une première fois par le Juge Ghis, ils sont contraints de lui remettre l’Eclat du crépuscule. Ghis l’envoie alors au docteur Cid.
  • L’Eclat de l’Aube, la troisième et dernière relique, fut enterrée avec Raithwall dans son tombeau et protégée par une multitude de pièges, de sorte que seul l’un de ses descendants soit en mesure de le récupérer, ce que Ashe fit. Mais sitôt Ashe sortie du Tombeau de Raithwall, elle et ses compagnons furent à nouveau capturés par la flotte du juge Ghis et celui-ci leur prit la relique. Ghis, souhaitant vérifier qu’il s’agit bien d’un nihilithe divin, tente d’y insuffler une petite partie de l’énergie de son vaisseau, mais l’Eclat de l’aube est si instable qu’il en devient incontrôlable ; il draîne l’énergie du vaisseau jusqu’à imploser. Ashe et ses alliés parviennent à s’échapper in extremis de la déflagration, laquelle annihile toute la flotte du juge Ghis, tuant ce dernier. Finalement, l’équipe remet la main sur l’Eclat de l’aube, désormais vidé de tout pouvoir.

Cid et les nihilithes artificiels

Parallèlement à sa quête des nihilithes divins, l’Empire archadien mit au point ses propres nihilithes, les nihilithes artificiels. Cette création fut permise par Venat, un Occuria renégat. Celui-ci, souhaitant libérer l’Homme de la volonté des Occurias, conclut une alliance avec Cid et accepta de lui transmettre son savoir sur les nihilithes, permettant à l’Empire archadien d’en développer. Cette innovation accrût considérablement le pouvoir de l’Empire archadien. C'est dans le but de détruire les nihilithes de Cid que Ashe et ses alliés s'introduisent dans le Laboratoire Draklor. Là, ils affrontent le professeur, mais celui-ci parvient à s'échapper grâce à une intervention de Venat. Avant de partir, il les met sur la piste de Gilvégane, la cité des dieux, demeure des Occurias. Ashe s'y rend et rencontre les Occurias, qui lui offrent l'épée du pacte. Avec cette épée, Ashe pourrait trancher de nouveau nihilithes sur le Criste-solaire et ainsi accomplir la volonté des Occurias : détruire Archadia, leur ennemi commun, et ainsi mettre fin à la guerre.

Dénouement

Accompagné du pirate du ciel Reddas, le groupe se rend finalement au phare de Ridorana et atteint le Criste-solaire. Ashe hésite à se servir de l'épée du pacte pour accomplir la volonté des Occurias, mais Reddas, qui révèle être à l'origine de la destruction de Nabudis, parvient à la convaincre de renoncer. Cid fait alors son apparition et s'attaque au groupe en invoquant Famfrit à l'aide d'un nihilithe artificiel, mais ils sont tout deux vaincus. Avant de mourir, Cid réintègre les trois nihilithes divins en sa possession au Criste-solaire, causant de larges éruptions de myste dans la salle. Reddas saisit alors l'épée des rois, et parvient à détruire le Criste-solaire, mais c'est au prix de sa propre vie.

Avec la destruction du Criste-solaire et de ses trois nihilithes, les Occurias n'ont plus aucune emprise sur le monde des Hommes. De plus, avec la mort de Cid et de Venat, c'est le secret pour la production de nihilithes artificiels qui est perdu. A la fin du jeu, Vayne est vaincu et c'est son frère, Larsa, qui devient empereur d'Archadia. La guerre est terminée, et Ivalice est désormais dépourvue des nihilithes.

En jeu

Certains nihilithes peuvent être utilisés en tant qu'accessoires dans le jeu.

L'éclat du crépuscule peut être équipé, sous le nom de "magilithe de la déesse", après l'incursion de Vaan dans le palais de Rabanastre. Il augmente la défense magique de 13, mais réduit inéluctablement les PM à 0. De la même manière, l'éclat de l'Aube peut être équipé après son obtention dans le Tombeau de Raithwall ; celui-ci apporte 20 points de défense magique et réduit les PM à 0.

Un nihilithe artificiel est obtenu pendant le cheminement du Léviathan. Celui-ci augmente la résistance de son porteur de 50% contre toutes les attaques magiques élémentaires, mais lui inflige en permanence l'état Silence en contrepartie.

Autres apparences

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .