FANDOM


FFTLogo                                                                                           


Bartz Dissidiaicone1
"Je ne peux pas retourner là-bas, pas après toutes ces années."
Cette page traite d'un produit qui est disponible uniquement à l'étranger.
Les informations qu'elle contient peuvent être déformées.

Final Fantasy Tactics
Final Fantasy Tactics Logo
ファイナルファンタジータクティクス
Fainaru Fantajī Takutikusu
Informations
Développeur(s) Square Soft
Éditeur(s) Square Soft
Date de sortie Flag of Japan 20 juin 1997

Flag of the United States 28 janvier 1998

Genre Jeu de Rôle Stratégique
Mode de Jeu Solo
Plateforme(s) PlayStation


Note : cet article utilise les romanisations de la version PlayStation de Final Fantasy Tactics, qui diffèrent parfois de celles de Final Fantasy Tactics: The War of the Lions.

Final Fantasy Tactics est un jeu de rôle stratégique pour PlayStation.

Il combine des éléments des jeux Final Fantasy avec d'autres issus des jeux de stratégie, une première dans la série. C'est également le premier jeu de la série à se dérouler en Ivalice. Dix ans après sa sortie, il a été refait pour la PlayStation Portable, sous le titre Final Fantasy Tactics: The War of the Lions.

Gameplay

FFT Battle

Une bataille dans Final Fantasy Tactics

Contrairement aux Final Fantasy traditionnels, les combats de Final Fantasy Tactics se déroulent sur une carte divisée en cases où les personnages peuvent se déplacer, et chaque action a une certaine portée. Les obstacles, les types de terrain et l'altitude ajoutent à l'aspect stratégique de cet élément. Chaque personnage ne peut bouger qu'une seule fois lors de son tour, et ne peut de même exécuter qu'une action. L'ordre des tours est déterminé par un système de passage du temps en flux continu, chaque personnage possédant une "jauge d'action" qui lui est propre et se remplit petit à petit selon des paramètres particuliers. Lorsque cette jauge atteint 100, le personnage peut agir. En outre, certaines actions, en particulier les sorts, ont aussi des temps de charge, et ne sont lancés que lorsque leur propre jauge d'action atteint 100. L'orientation des personnages est aussi un paramètre stratégique, car la plupart des actions ont plus de chances de toucher un personnage qui tourne le dos à leur exécutant, tandis qu'un assaut frontal a moins de chances d'être couronné de succès. En outre, un mécanisme de compatibilité zodiacale relie les personnages entre eux ; à chaque personnage, allié ou ennemi, est associé un signe du Zodiaque, et la compatibilité entre certains signes ainsi que le sexe des personnages influent sur l'effectivité des actions.

Le système de jobs

Les jobs présents dans Final Fantasy Tactics sont, pour certains, des grandes constantes des Final Fantasy, bien que la traduction ait un peu perdu cet aspect ; ainsi, le White Mage (Mage Blanc) est devenu Priest (Prêtre), et le Black Mage (Mage Noir), Wizard (Sorcier). La version PSP a corrigé cela.

15-capture 29122010 093157

L'écran de sélection des jobs

En combattant, chaque personnage humain gagne de l'expérience, qui augmente son niveau, ainsi que des Points de Job (ou PJ, appelés Job Points ou JP en anglais) qui leur permet de gagner des niveaux dans un job jusqu'à le maîtriser. L'expérience gagnée dans certains jobs ouvre également l'accès à d'autres jobs plus avancés ou plus spécialisés ; ainsi, une fois qu'une unité a atteint le niveau 2 du job Écuyer, elle peut accéder aux jobs Chevalier et Archer. Certains jobs, tels Mime ou Arithméticien, requièrent un investissement important dans plusieurs autres jobs, et la maîtrise d'autres jobs encore pour être efficaces. Une fois apprises, les techniques et commandes spécifiques à un job peuvent être utilisées même lorsque le personnage change de job, bien qu'il puisse y avoir des pénalités. Le jeu permet également d'ajouter à son armée des monstres, tels des Chocobos ou des Morbols, et bien que ces créatures puissent aussi monter dans les niveaux, elles ne disposent ni de jobs ni de techniques autres que celles qui leur sont assignées par leur nature.

Monde

FFTIvalice

La carte d'Ivalice telle qu'on peut la parcourir dans le jeu.

Le jeu se déroule dans un royaume d'inspiration médiévale, nommé Ivalice, qui sort d'un conflit dévastateur nommé la Guerre de Cinquante Ans. Ivalice est un monde où les divisions de classe sont très nettes : d'anciennes lignées aristocratiques comme la maison Beoulve ont tout pouvoir sur la masse des paysans et autres roturiers. L'aristocratie est la principale force dirigeante du pays, et de grands seigneurs à la tête de provinces entières complotent les uns contre les autres sous la férule d'un roi faible. Cependant, une autre source de pouvoir est l’Église de Glabados, fondée par un personnage d'allure christique nommé Ajora Glabados, et secondée par son bras armé, les Templiers (Temple Knights, Shrine Knights ou Knights of the Templarate en anglais). Par l'intrigue et la manipulation, l’Église cherche à instiguer le désordre et à renverser les pouvoirs séculiers.

Deux ordres de chevalerie, le Ciel Septentrional (Hokuten dans cette version), commandé par le prince Larg, frère de la reine Ruvelia, et le Ciel Méridional (Nanten), dirigé par le prince Goltana, sont des factions rivales. Ils se battent pour le pouvoir, espérant l'un comme l'autre instituer leur commandant comme régent au nom du successeur du roi Omdolia, celui-ci ne devenant alors qu'un souverain fantoche à travers lequel ils règneraient sur Ivalice. Le roi a cependant deux héritiers : une fille adolescente, Ovelia, et un fils, Orinas, qui n'est encore qu'un enfant. La princesse, recluse dans le Monastère d'Orbonne, est sous la menace du Ciel Septentrional. Ramza, un mercenaire aux ordres du cupide Gaff Gafgarion, est engagé pour la protéger, collaborant en cela avec les gardes du corps de la princesse, menés par Agrias Oaks. Mais alors qu'ils affrontent des troupes du Ciel Septentrional, la princesse est capturée par Delita Hyral, un ancien ami de Ramza. En voyant Delita, Ramza nous plonge dans un long flashback qui constitue le premier chapitre du jeu.

Personnages

Le jeu compte de nombreux personnages, mais voici ci-dessous la liste de ceux qui peuvent devenir des membres permanents de l'équipe au fur et à mesure que l'intrigue avance :

  • Ramza Beoulve : Le personnage principal du jeu ; ce jeune homme idéaliste est issu d'une puissante famille noble.
  • Mustadio Bunanza : Un jeune ingénieur originaire de Goug, qui rejoint Ramza après que ce dernier sauve son père, Besrodio.
  • Agrias Oaks : Un Chevalier Sacré (Holy Knight) au service de la princesse Ovelia.
  • Rafa Galthana : Un Chevalier Céleste (Heaven Knight) faisant partie d'un groupe d'assassins. La sœur de Malak.
  • Malak Galthana : Un Chevalier Infernal (Hell Knight) faisant partie d'un groupe d'assassins. Le frère de Rafa.
  • Cidolfas Orlandu : Un chevalier puissant et renommé. Il est un ami du père de Ramza, et le père adoptif d'Olan.
  • Meliadoul Tingel : Une Templière qui a vu la vérité sur les Pierres du Zodiaque.

Histoire

L'histoire de Final Fantasy Tactics se déroule sur plusieurs niveaux. Elle a pour récit-cadre la découverte par un historien, Alazlam Durai, de documents écrits par un de ses ancêtres. Ces documents, rassemblés sous le nom de "Rapport de Durai", dévoilent la vérité sur un héros légendaire du passé, Delita Hyral. En effet, Delita n'était pas celui qu'il semblait être, et le véritable héros de son époque était un jeune noble nommé Ramza Beoulve. Le jeu est donc une longue exploration du passé, à travers le Rapport de Durai, dont Ramza est le personnage central.

Chapitre 1 : Le Misérable

13-capture 28122010 185600

Deux ans avant les évènements d'Orbonne, Ramza et Delita sont tous les deux des amis d'enfance étudiant à l'Académie Militaire de Gariland. Ramza est le plus jeune fils de la noble Maison Beoulve, tandis que Delita est un roturier que Balbanes, le père de Ramza avait recueilli en même temps que sa sœur cadette, Teta. A la suite de la défaite d'Ivalice dans la Guerre de Cinquante Ans, les soldats rentrant du front avaient été renvoyés sans solde ; plein de rancune envers la noblesse, certains se sont alors constitués en de véritables armées de brigands semant le trouble en Ivalice. Gallionne, le duché natal de Ramza, doit ainsi faire face à l'un de ces groupes, nommé la Compagnie des Morts (Death Corps). Des soldats de la Compagnie des Morts attaquent Gariland, et les jeunes écuyers de l'Académie sont envoyés les combattre. Ramza et Delita mènent leur groupe à la victoire, avant de rentrer vers le fief de la Maison Beoulve, le Château d'Igros.

Durant le voyage, le groupe de Ramza rencontre dans les plaines de Mandalia un écuyer solitaire attaqué par la Compagnie des Morts. Ils le sauvent, et l'écuyer se présente comme étant Algus Sadalfas, un noble au service du marquis Elmdor de Limberry, qui a été enlevé par la Compagnie. A Igros, Algus plaide sa cause auprès du frère aîné de Ramza, le froid Dycedarg Beoulve, qui a pris la fonction de chef de famille depuis la mort de leur père. Malgré l'insolence d'Algus, Dycedarg promet de faire son possible, tout en ordonnant à Ramza de rester à Igros. Tandis que Ramza reçoit la visite de sa sœur, Alma, le cadet de la fratrie, Zalbag, vient également le voir et lui laisse un indice destiné à le mener au Marquis, lui donnant son autorisation tacite d'aller le secourir.

35-capture 02012011 155029

Ramza et ses alliés se rendent jusqu'à la cité marchande de Dorter, où ils aperçoivent le chef de la Compagnie des Morts, Wiegraf Folles, mais voient leur route bloquée par des soldats ennemis. Durant la bataille, Algus capture le meneur de la formation ennemie et le roue de coup pour le forcer à révéler le lieu où est retenue le Marquis. Le groupe se rend alors au Terrier du Rat des Sables (Sand Rat Cellar), où ils tombent sur Wiegraf en train d'affronter son propre lieutenant, Gustav Margueriff. Wiegraf est en effet furieux de voir que Gustav a recouru à des tactiques aussi lâches que l'enlèvement, et le tue. Échangeant la vie du marquis contre sa liberté, il prend ensuite la fuite devant Ramza, Delita et Algus. Elmdor étant à présent sain et sauf, Ramza retourne à Igros et y trouve Dycedarg dans une colère noire. Il ignore en effet qu'Elmdor était un partisan du Ciel Septentrional, et que Dycedarg manipulait Gustav pour abattre un de ses ennemis politiques.

Alors que Ramza et ses alliés partent attaquer un repaire de la Compagnie des Morts défendu par Miluda Folles, la propre sœur de Wiegraf, la Compagnie attaque directement Igros. Golagros Levine est à la tête de l'attaque, durant laquelle il blesse grièvement Dycedarg et tente de prendre Alma en otage. Zalbag intervient cependant pour sauver sa sœur, poussant Golagros à s'en prendre à l'amie roturière d'Alma, Teta, sans savoir qu'elle est de basse naissance. Dycedarg promet de ne pas attaquer la Compagnie tant qu'elle tient Teta en otage. Cependant, Algus, qui n'a que mépris pour le peuple, exprime son désaccord en face de Delita, ce qui provoque une dispute entre les deux. Ramza prend le parti de son ami d'enfance et chasse Algus de son équipe. Tandis qu'ils font route pour secourir Teta, Ramza et Delita s'arrêtent un instant pour observer le coucher du soleil sur les plaines de Mandalia.

Sur leur chemin, ils retrouvent Miluda. Même s'ils ne la considèrent pas comme une ennemie, ils sont forcés de la tuer. Ils arrivent ensuite aux plaines de Fovoham, où se trouvent Wiegraf, Golagros, et Teta, retenue prisonnière dans un moulin à vent. Wiegraf veut la libérer, mais l'arrivée de Ramza et de ses compagnons le force à les combattre, avec l'aide de Boco, son chocobo. Vaincu, il s'enfuit, abandonnant sa révolution à une défaite inéluctable. Craignant pour sa vie, Golagros s'enfuit à la Forteresse de Zeadken en emportant Teta avec lui, talonné par Ramza.

Au mépris de la promesse de Dycedarg, Zalbag donne l'assaut sur Zeadken, et ordonne à son nouveau bras droit, Algus, de tirer sur Golagros et Teta, dont l'ennemi se sert comme d'un bouclier humain. Les deux sont mortellement blessés. Enragé, Delita attaque Algus avec l'aide de Ramza. Les deux amis d'enfance trahissent le Ciel Septentrional et tuent leur ancien allié. Avec ce qui lui reste de forces, Golagros parvient à déclencher une explosion qui détruit la forteresse ; suite à cet événement, Delita disparaît et on le croit mort. Dégoûté par ces évènements, Ramza abandonne le Ciel Septentrional et sa famille pour se faire mercenaire, revenant ainsi au point de départ du jeu.

Chapitre 2 : Le Manipulateur et le Servile

Ayant déroulé le fil de son histoire, Ramza, accompagné par Agrias, Gaffgarion et ses anciens alliés, décide de poursuivre Delita à travers tout Ivalice. Ils finissent par le rattraper en même temps que la princesse aux Chutes de Zirekile. Delita est entouré par des soldats du Ciel Septentrional, auxquels se joint Gaffgarion, un traître à la solde de Dycedarg. Après la bataille, Delita explique qu'il essayait de sauver Ovelia des griffes du Ciel Septentrional en l'amenant à la Garnison de Bethla, une place-forte du Ciel Méridional. Il part, confiant à Ramza la tâche d'amener Ovelia au château de Lionel, qui est contrôlée par l’Église jusque-là restée neutre dans le conflit.

37-capture 04012011 163710

En chemin, l'équipe rencontre un Machiniste nommé Mustadio Bunanza, qui doit fuir des truands lancés après lui par la Compagnie Commerciale de Bart, une organisation criminelle spécialisée dans le trafic d'esclaves et d'opium. Mustadio rejoint le groupe de Ramza, cherchant lui aussi de l'aide à Lionel. Là-bas, l'équipe rencontre le Cardinal Alfons Draclau, un prélat haut placé qui semble prêt à les aider. Il promet d'abriter Ovelia et sa protectrice, Agrias. Draclau se montre par ailleurs bien informé de la situation de Mustadio. Il sait que Mustadio a découvert une des Pierres du Zodiaque, associée au Taureau ; cet objet de grande valeur se rapporte à la légende des Guerriers du Zodiaque, douze chevaliers menés par Saint Ajora pour vaincre un ancien démon. Le Cardinal promet de soutenir Mustadio contre la Compagnie Commerciale de Bart.

Ramza et Mustadio partent pour Goug, la cité des machines, où Besrodio, le père de Mustadio, est retenu en otage par les sbires de Bart. Mustadio quitte Ramza pour sauver son père, mais est lui-même capturé. Rudvich Bart, le chef de la Compagnie Commerciale, vient lui-même menacer Ramza pour que ce dernier lui remette la pierre du Taureau. Mustadio avait cependant tout prévu et la pierre qu'il fait remettre à Rudvich par l'intermédiaire de Ramza n'est qu'une copie. Ramza et ses alliés vainquent ensuite les forces de Rudvich, libérant Mustadio et son père. Après le combat, Rudvich retourne voir son maître, qui n'est autre que le Cardinal lui-même. Ne tolérant pas l'échec, Draclau tue Rudvich à l'aide d'un sort inconnu. Pendant ce temps, Gaffgarion retourne aussi auprès de son employeur, Dycedarg, pour rapporter son échec lors de l'élimination d'Ovelia. Dycedarg, qui semble être de mèche avec le Cardinal, envoie Gaffgarion affronter Ramza, ne semblant avoir aucun remords à ordonner la mort de son frère.

Le Cardinal bloquant la route que Ramza avait tout d'abord utilisée pour voyager, celui-ci se retrouve contraint d'aller par bateau à la cité portuaire de Warjilis pour sauver Ovelia. Là-bas, il rencontre Delita, qui lui conseille de ne plus se mêler de cette affaire. Delita affirme qu'il va contre un courant de l'histoire, mais le sens de ses paroles échappe à Ramza. Allant toujours de l'avant, Ramza et son équipe trouvent Agrias en plein combat avec les forces de Draclau dans la vallée de Bariaus. Elle a en effet réussi à fuir Lionel, non sans avoir découvert que le Cardinal a l'intention de faire exécuter la princesse. En allant au château de Lionel pour sauver la princesse, Ramza et ses alliés doivent affronter deux fois Gaffgarion, et la deuxième fois, Ramza tue le Chevalier Noir aux portes du château de Lionel, avant de se confronter au Cardinal lui-même. Mais alors qu'il arrive, Delita, qui travaille avec le Cardinal et un chevalier inconnu, emmène Ovelia vers le fief du Ciel Méridional. L'inconnu révèle en outre qu'Ovelia n'est pas la vraie princesse, mais une usurpatrice de basse naissance ajoutée à la famille royale pour créer des dissensions au sein de l'aristocratie.

L'histoire s'attarde aussi brièvement sur Wiegraf Folles. Alors qu'il pleure devant la tombe de sa sœur, maudissant son impuissance à la protéger et à abattre la noblesse, il voit venir un autre inconnu. Ce dernier se présente comme étant un Templier nommé Rofel Wodring, et promet à Wiegraf de lui donner la force nécessaire pour mettre à bas la tyrannie des nobles si celui-ci travaille pour l’Église. Malgré ses réticences, Wiegraf accepte l'offre.

17-capture 09012011 154754

Dans la demeure de Draclau, Ramza se retrouve directement face au Cardinal. Mais à la surprise générale, ce dernier utilise le pouvoir de la pierre du Scorpion pour prendre la forme d'un démon Lucavi, Queklain le Roi Impur. Malgré sa puissance monstrueuse, la créature du passé est vaincue par Ramza et son équipe, se désintégrant en une vague d'énergie noire qui ne laisse derrière elle qu'une Pierre du Zodiaque à l'aspect inoffensif. Ramza réalise alors que les Pierres du Zodiaque ne sont pas de saintes reliques, mais quelque chose de bien plus sinistre.

Ovelia ayant été couronnée reine par le Ciel Méridional pendant que le Ciel Septentrional installait Orinas sur le trône, Ivalice est en proie à la guerre civile. Chacun des deux camps portant un lion sur sa bannière, le conflit fut appelé "Guerre des Lions". Durant les affrontement qui s'ensuivent, le Marquis Elmdor est tué en combattant sous la bannière du Ciel Méridional, tandis que la reine Ruvelia est capturée par ses ennemis, et l'on ignore le sort qu'ils lui réservent. Delita gravit rapidement les échelons du Ciel Méridional en démasquant et en éliminant un traître qui complotait contre le prince Goltana. Le royaume tout entier est déchiré, son peuple accablé par les querelles des seigneurs et affamé par les sécheresses qui s'abattent sur les récoltes. Ivalice connaît des jours sombres.

Chapitre 3 : Le Vaillant

Ramza et son équipe entament le chapitre 3 en faisant route vers la capitale d'Ivalice, Lesalia, où se trouvent alors Zalbag, Dycedarg et le gros des troupes du Ciel Septentrional. Durant leur voyage vers le nord, ils rencontrent Olan Durai, le fils adoptif du redoutable commandant du Ciel Septentrional, Cidolfas Orlandu, dont la force lui a valu le surnom de "Dieu du Tonnerre". Menacé par un groupe de bandits, Olan est reconnaissant à Ramza de l'avoir sauvé, mais après ce bref interlude, chacun reprend son chemin. A Lesalia, Ramza essaye de convaincre Zalbag que la guerre est une machination dont il ne connaît encore ni les instigateurs, ni les fins, mais son aîné refuse de l'écouter, et le chasse.

42-capture 11012011 130337

Alors que Ramza s'apprête à quitter la ville, des troupes ecclésiastiques menées par Zalmo Rusnada arrivent pour l'arrêter. Zalmo, Confesseur de l’Église, poursuit Ramza car ce dernier a été excommunié et affublé de l'épithète infâme d'"hérétique" pour son rôle dans la mort du Cardinal Draclau. Pour se défendre ainsi que sa sœur Alma qui est excommuniée avec lui, Ramza vainc le Confesseur et se rend à Orbonne pour trouver une Pierre du Zodiaque avant que l’Église puisse mettre la main dessus. Faisant fi de ses inquiétudes pour sa sécurité, Alma l'accompagne.

A Orobonne, les Templiers ont cependant précédé Ramza. Ils sont menés par Wiegraf Folles, qui sert à présent l’Église, et Izlude Tingel. Le Père Simon, chef de la communauté du monastère et ancien tuteur d'Alma, est blessé lors des combats, mais aide Ramza. Durant la bataille, Izlude est forcé de battre en retraite et assure sa fuite en prenant Alma en otage. Wiegraf est grièvement blessé, et succombe juste devant le monastère. Mais la pierre du Bélier, qui lui avait été remise par l’Église, commence à lui parler, promettant de le sauver de la mort. Acceptant le pacte diabolique de la pierre, Wiegraf se transforme comme le Cardinal, en un monstre nommé Velius l'Enchanteur. Utilisant ses nouveaux pouvoirs, Wiegraf part en se téléportant. Avant que Ramza parte à son tour, le Père Simon, agonisant, lui remet un livre qu'il a passé toute sa vie à étudier et à traduire : l’Évangile de Germonique. Ce manuscrit révèle la vérité sur Saint Ajora, la figure centrale de l’Église de Glabados, dont Germonique était un disciple. En réalité, Ajora n'était pas un saint homme mais un espion d'une nation ennemie, dont le grand œuvre consistait à anéantir le Saint Empire de Yudora. Agent du contre-espionnage de Yudora, Germonique avait livré Ajora à ses supérieurs. Ajora n'avait aucun lien avec les Guerriers du Zodiaque, mais il semblait pour une raison inconnue en quête des Pierres du Zodiaque. A présent muni d'une véritable bombe à retardement pour l’Église, Ramza part sauver sa sœur.

20-capture 25012011 100813

Pendant ce temps, le Ciel Méridional place Delita en charge de la protection de la princesse Ovelia, dont il commence à gagner la sympathie. Se montrant affectueux envers la princesse, Delita jure de la protéger, et va même plus loin. Il dévoile son impitoyable ambition de détruire les puissances corrompues qui dirigent Ivalice, pour mieux reconstruire un nouvel ordre – en faveur d'Ovelia, dit-il. Plus tard, il sauve Ovelia d'une tentative d'assassinat fomentée par le Ciel Septentrional, ce qui le rapproche encore d'elle.

Quant à Ramza, il fait la rencontre de Rafa Galthana, une ancienne membre d'un groupe d'assassins à la solde du puissant Duc Barinten, qui a capturé Izlude et Alma. Rafa a fui son maître après que ce dernier l'ait violée, mais ne l'a jamais dit à son frère, Malak. Quand Ramza arrive, ces deux guerriers aux dons uniques s'affrontent l'un l'autre. Rafa étant menacée par Malak et par un groupe d'hommes de Barinten, Ramza vient à son aide, et elle rejoint son équipe. Plus tard, Malak, qui a survécu à la bataille, se sert d'un crapaud pour transmettre le message suivant à Ramza : s'il vient affronter le Grand Duc, sa sœur sera tuée.

Au château de Riovanes, qui est le fief de Barinten, Vormarv Tingel, chef des Templiers et père d'Izlude – et également l'homme mystérieux du chapitre 2 – vient négocier avec le Duc, accompagné par Wiegraf. Barinten cherche à conclure une alliance avec les Templiers à son profit, puisqu'il considère l’Église comme la puissance majeure d'Ivalice. Cependant, Vormarv n'accepte pas de compromis. Lorsque l'on annonce l'arrivée de Ramza, il ordonne à Wiegraf d'aller régler ses comptes avec le jeune homme. A la stupéfaction générale, il se transforme ensuite en Lucavi, tuant tous les occupants de la grande salle et blessant grièvement son propre fils. Le chaos permet à Alma de s'échapper, et elle trouve Izlude à l'agonie. Vormarv, qui a repris sa forme humaine, la surprend alors, et sent qu'Alma est destinée à devenir le nouvel hôte de son "maître". Alma constituant la clé de voûte du plan des Lucavi, il part en l'emmenant avec lui. A l'extérieur, Rafa et Malak quittent la bataille pour régler leurs disputes face-à-face, laissant Ramza pénétrer dans le château pour y trouver Wiegraf. Ramza essaye de raisonner avec Wiegraf en faisant appel à son humanité, mais l'ancien leader de la Compagnie des Morts lui rétorque qu'il ne se soucie plus de rétablir la justice ou de venger la mort de sa sœur, et qu'il ne souhaite plus que détruire l'humanité. Ramza vainc Wiegraf en duel, mais ce dernier se transforme ensuite en Lucavi, et il faut à Ramza la force de toute son équipe pour l'anéantir.

32-capture 29012011 105247

Sur le toit du château de Riovanes, Rafa et Malak ont acculé le Grand Duc. Barrinten avoue avoir violé Rafa, et Malak réalise alors qu'il a pendant toutes ces années été du mauvais côté. Mais alors qu'il se retourne contre son ancien maître, Barinten lui tire dessus et le tue. Ramza et son équipe arrivent à ce moment-là, mais une troisième faction se joint au combat : le Marquis Elmdor et deux assassins à son service, Celia et Lede. Se souvenant que le Marquis est mort au combat, Ramza suppose qu'Elmdor aussi est devenu l'hôte d'un Lucavi. Malgré la dette qu'il a envers Ramza pour lui avoir sauvé la vie au chapitre 1, Elmdor attaque, pour se retirer sitôt qu'il se trouve en mauvaise posture. Rafa reste sur le toit du château, serrant contre elle le cadavre de son frère, et entend soudain une Pierre du Zodiaque lui parler. Ramza se met à craindre que la pierre ne cherche aussi à posséder Rafa, mais au lieu de la transformer en démon, elle ramène Malak à la vie. Le frère et la sœur rejoignent l'équipe de Ramza alors que commence le chapitre 4.

Chapitre 4 : Quelqu'un à aimer

Des deux côtés, la guerre s'enlise, et l'on craint que si elle se prolonge, plus aucun des deux camps ne sera ensuite en mesure de régner sur Ivalice. Les Lions cherchent à en finir en une seule bataille décisive à la Garnison de Bethla, et commencent à rassembler leurs forces autour de la forteresse. Le Ciel Méridional est particulièrement affaibli, la plupart des vassaux de Goltana ne le servant que parce que le Dieu du Tonnerre est encore à ses côtés. Même si Olan suggère à son père de quitter l'Ordre, le comte Orlandu refuse, ayant juré sur l'honneur de servir son suzerain jusqu'au bout.

8-capture 11022011 201413
Après toutes ses batailles, Ramza décide de rechercher le soutien de ce même Orlandu, en qui son père avait toute confiance. Durant son voyage vers le château de Zeltennia, il se retrouve contraint de croiser le fer avec la fille de Vormarv, la Templière Meliadoul Tingel. Ignorante des sinistres desseins des Lucavi, elle croit que Ramza est l'assassin de son frère. Vaincue, elle s'enfuit, toujours persuadée que Ramza est son ennemi. A Zeltennia, Ramza ne voit pas le Dieu du Tonnerre ; il retrouve par contre Delita, qui, dans l'église de Zeltennia, lui dévoile de son plein gré l'intégralité des plans de l’Église. Il a lui-même pour mission de tuer le prince Goltana et le comte Orlandu, pendant qu'un autre agent en fera de même pour les meneurs du Ciel Septentrional. Lorsque les deux camps seront ainsi décapités, l’Église pourra prendre le contrôle de tout Ivalice, utilisant les Pierres du Zodiaque pour s'assurer l'obéissance de la population. Pendant que les deux amis parlent, Zalmo et ses troupes encerclent l'église. Même si Delita et le Confesseur sont du même bord, Delita trahit brièvement l’Église pour aider Ramza à tuer Zalmo. Par la suite, il laisse partir Ramza, qui n'est désormais plus qu'un autre pion dans le grand jeu de son ambition.

En route vers Bethla, le groupe de Ramza rencontre un Templier nommé Balk Fenzol, qui vient de saboter la bataille de Bethla en répandant des spores de Mosfungus pour affaiblir les deux camps. Après l'avoir tué, Ramza s'engage dans la bataille, et son équipe ouvre un barrage qui inonde le champ de bataille tout entier, empêchant la Guerre des Lions de trouver une issue. Mais même si les combats s'arrêtent sur ce terrain, la guerre continue en coulisses. Le prince Goltana fait arrêter le comte Orlandu pour haute trahison, sur la base de fausses informations donées par Delita. Ce dernier profite ensuite de la confiance du prince pour le tuer, devenant de fait le nouveau commandant du Ciel Méridional. Il assassine également un sosie d'Orlandu pour brouiller les pistes, pendant que le vrai Dieu du Tonnerre rejoint l'équipe de Ramza pour combattre les Lucavi. Dans l'autre camp, Dycedarg utilise à son avantage la confusion créée par le Mosfungus et assassine le prince Larg. Zalbag est le témoin silencieux de cette trahison, mais est profondément choqué, d'autant plus que dans ses dernières paroles, Larg accuse Dycedarg de parricide.

Persuadé qu'Alma est prisonnière au château de Limberry, l'équipe de Ramza va affronter le marquis Elmdor en sa demeure. Pour atteindre le Marquis, Ramza doit d'abord affronter Celia et Lede, révélant leur vraie nature de démons. C'est dans la crypte de Limberry qu'il trouve enfin Elmdor ; ce dernier révèle qu'Alma n'a jamais été ici, et que ce n'était qu'un piège pour attirer Ramza. Il se transforme en Zalera, l'Ange de la Mort. Meliadoul Tingel, témoin inattendue de l'évènement, se joint à Ramza pour détruire la créature maléfique ; ayant vu de ses propres yeux le terrible pouvoir des Pierres du Zodiaque, elle croit à présent les dires de Ramza au sujet de son père, et est prête à l'aider à mettre fin aux sombres desseins des Lucavi.

24-capture 25022011 225734

Pendant ce temps, Dycedarg, à présent maître du Ciel Septentrional, reçoit à Igros la visite du Templier Rofel Wodring. Ce dernier insinue que Dycedarg a provoqué la mort de son père, disant que les tombes de ceux qui ont été tués par le Mosfungus sont ensuite couvertes de champignons. Avec son calme habituel, Dycedarg nie les accusations. En partant, Rofel remet la pierre du Capricorne à Dycedarg, en gage de la bonne foi de l’Église. Zalbag, qui a entendu la conversation, va voir la tombe de son père ; en y trouvant des champignons, il réalise que son frère aîné a assassiné leur père. L'épée en mains, il retourne à Igros.

Meliadoul apprend à Ramza que Dycedarg a reçu une Pierre du Zodiaque ; celui-ci traverse alors tout Ivalice pour revenir à Igros, où il trouve ses grands frères en plein combat. Dycedarg affirme froidement qu'il a toujours agi pour servir les intérêts de la Maison Beoulve. Il finit par être tué, mais la Pierre qu'il avait sur lui s'empare de son corps inerte. Transformé en Adramelk, le Spectre Furieux, il anéantit Zalbag d'un seul geste. Ramza et son équipe anéantissent en retour le Lucavi, mettant fin au règne de la Maison Beoulve.

A Murond, le siège de l’Église, les Templiers menés par Vormarv font sécession ; ils capturent le Grand Prêtre Marge Funeral, et lui ordonnent de leur révéler l'emplacement de la Cité des Morts de Murond (Murond Death City), un lieu maléfique où le maître des Lucavi peut être ressuscité. Funeral révèle que l'on y accède depuis Orbonne, mais que l’Évangile de Germonique est la clé nécessaire pour y aller. Bien qu'ils aient promis d'épargner le Grand Prêtre, les Templiers le blessent grièvement avant de partir affronter Ramza. Vormarv ordonne à Ramza de lui remettre l’Évangile, en échange de quoi il libèrera Alma. Ramza s'exécute, mais Vormarv ne remplit pas sa part du marché. Il attaque, avant de se retirer lorsque Ramza et son équipe prennent le dessus. Avant de pouvoir quitter Murond, Ramza doit cependant mener un dernier combat. Vormarv ressuscite Zalbag sous la forme d'un zombie, qu'il envoie éliminer son frère. Son cœur et sa conscience toujours intacts, Zalbag supplie Ramza de le tuer avant qu'il ne le blesse ; et Ramza se retrouve ainsi forcé de tuer son grand frère. En partant, il trouve ensuite le Grand Prêtre à l'agonie ; avant de mourir, celui-ci a le temps de révéler à Ramza la direction prise par les Templiers.

12-capture 21042011 143710

Les dernières batailles ont lieu dans la Cité des Morts, où Ramza et son équipe vainquent les Templiers un par un, jusqu'à arriver à l'ultime endroit du jeu, le Cimetière des Vaisseaux (Graveyard of Airships). Vormarv essaye d'invoquer son maître en utilisant le corps d'Alma, mais en vain. Trop peu de sang a été versé et il faut d'autres sacrifices. Prenant la forme d'Hashmalum le Régulateur, Vormarv attaque Ramza et son équipe pour faire couler leur sang. C'est cependant lui qui se retrouve vaincu. Réalisant qu'il ne peut ressusciter son maître qu'en se sacrifiant lui-même, Hashmalum enfonce ses griffes dans sa poitrine et son sang ramène Saint Ajora à la vie.

Prenant tout d'abord possession du corps d'Alma, Saint Ajora en est chassé par la volonté de cette dernière. Utilisant le pouvoir du Lucavi ultime, il se transforme en Altima, l'Ange de Sang. Malgré la force terrible de ce démon, Ramza réussit à le vaincre avec l'aide d'Alma. En mourant, Altima libère une puissante vague d'énergie qui détruit le Cimetière des Vaisseaux, laissant planer le mystère sur le sort de Ramza et de son équipe.

Alma and Ramza Ending PS1

Plus tard, Olan se rend aux obsèques des derniers Beoulve. Ramza étant un hérétique dont le corps n'a jamais été retrouvé, il ne peut être enterré selon les rites. Après l'office, Olan aperçoit Ramza et Alma voyageant à dos de Chocobo. Par la suite, il écrit un long récit des événements du jeu soulignant le rôle de Ramza dans la défaite des Lucavi. Mais l’Église perçoit le danger que représente son œuvre, et le fait brûler au bûcher. Son œuvre n'est cependant pas détruite, et elle parvient jusqu'à un descendant d'Olan, Alazlam, dans le récit-cadre du jeu.

Une toute dernière scène montre Delita, à présent roi d'Ivalice, apportant une brassée de fleurs à sa reine, Ovelia, pour son anniversaire. Mais elle l'accueille avec un couteau et le poignarde, pleine de rancœur d'avoir été manipulée comme tous les autres. Delita lui arrache l'arme des mains et la tue. Le roi solitaire et blessé pense alors à Ramza, se demandant qui des deux a vraiment gagné le plus.

Musique

Article principal : Final Fantasy Tactics Original Soundtrack

La bande-son a été composée par Hitoshi Sakimoto et Masaharu Iwata. Elle compte deux disques et soixante-et-onze pistes, dont quarante-sept ont été composées par Sakimoto et vingt-quatre par Iwata. Depuis, ces deux compositeurs ont apporté leur patte aux musiques de tous les jeux se déroulant en Ivalice.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .